Correction des cicatrices

Principe du traitement

Selon l’emplacement, leur taille ou leur couleur, les cicatrices peuvent être voyantes et perçues comme dérangeantes. Les cicatrices peuvent également s’atrophier et commencer à se contracter, créant des gênes au niveau des mouvements ou perturbant la croissance. Par ailleurs, une cicatrice peut se déchirer et provoquer des plaies chroniques.

Le traitement consiste à couper la cicatrice et à la déplacer, en pratiquant une incision spéciale, pour faire en sorte qu’elle soit parallèle aux lignes de tension cutanée. L’incision doit empêcher l’atrophie ultérieure de la cicatrice et l’apparition de contractions.


Durée du traitement

variable, selon l’importance de la cicatrice.


Anesthésie

En règle générale anesthésie locale, anesthésie générale pour les grandes cicatrices.


Risques

Des hématomes ou des infections peuvent être observés dans de rares cas. Une correction de cicatrice engendre à son tour des cicatrices, mais celles-ci sont moins voyantes que les anciennes. Cependant, une nouvelle chéloïde peut apparaître parfois.


Soins post-intervention

Afin de prévenir la formation de nouvelles chéloïdes, on effectue souvent un traitement par compression à l’aide de pansements en silicone. Dans les cas non compliqués, un massage intensif avec une crème cicatrisante suffit. Dans de rares cas, une radiothérapie de la cicatrice est nécessaire pour empêcher la formation d’une chéloïde. Tant que les cicatrices sont actives et qu’elles ont un aspect rouge, une exposition directe au soleil (y compris solarium) est à éviter.


Résultat

Le résultat d’une correction de cicatrice est immédiatement visible, mais les cicatrices ont besoin en général d’une année pour mûrir complètement.


avant / après


Votre médecin
Dr. med. Andreas Tschopp
Dr. med. Andreas Tschopp
Formulaire de contact
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Formulaire de contact
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Formulaire de contact