Correction des rides (injection de toxine botulique de type A)

Principe du traitement

L’origine des rides du visage s’explique par le processus de vieillissement naturel, par des facteurs extérieurs (p. ex. rayonnement solaire) ainsi que par les habitudes de vie spécifiques (p. ex. le fait de fumer ou les excès de soleil). Autre facteur majeur contribuant à la formation de rides : l’activité des nombreux muscles faciaux sous-cutanés que nous sollicitons souvent de manière inconsciente à travers les mimiques, comme le plissement du front. Le traitement des rides a pour but de rétablir l’équilibre des muscles faciaux et de boquer les muscles hyperactifs, notamment ceux situés entre les sourcils (rides de la glabelle). L’effet est une détente globale de l’expression (« Tu as l’air moins soucieuse ») ; en même temps, la personne traitée ressent elle-même une sensation de détente dans sa mimique (« Je ressens moins de pression »).

L’injection de toxine botulique (Botox) de type A bloque la transmission des impulsions nerveuses qui déclenchent les contractions musculaires et contribuent ainsi à la formation de rides. Suivant le dosage, le mouvement est complètement bloqué ou seulement restreint afin d’éviter la formation d’un visage à l’aspect figé et inexpressif. La correction des rides est particulièrement indiqué pour réduire les rides de lion.


Durée du traitement

15 à 30 minutes.


Anesthésie

Pas nécessaire ; l’application d’une compresse froide permet de supporter facilement les petites piqûres d’aiguilles.


Risques

L’injection est généralement bien tolérée; cependant, des effets secondaires passagers peuvent survenir : immédiatement après l’injection, un léger hématome peut se former à l’endroit de l’injection, que l’on peut camoufler avec du maquillage et qui se résorbe généralement au bout de 2 à 3 jours. On a pu observer très rarement des phénomènes passagers de paupière tombante.
>> Compendium Suisse des Médicaments 


Soins post-intervention

Après une correction des rides, il faut éviter de masser la zone traitée pendant 12 heures. L’utilisation de maquillage est possible au bout de quelques heures. Il est conseillé d’éviter toute exposition solaire intense (y compris solarium) durant une semaine.


Sécurité

De nombreux patients et patientes ont une attitude de rejet à l’égard du toxique botulique de type A (Botox), présenté comme un « poison » dans les médias. Pourtant, la toxine botulique de type A (Botox) n’est rien d’autre qu’une substance biologique hautement active, autorisée comme médicament et utilisée depuis des décennies par la chirurgie esthétique et dans d’autres domaines de la médecine. Comme pour tout médicament, la réussite du traitement est déterminée par l’utilisation et le dosage correct du produit. C’est pourquoi le traitement au Botox ne devrait être effectué que par des médecins qualifiés et spécialement formés à cet effet.



Résultat

Les premiers effets du traitement sont visibles au bout de 2 à 3 jours, l’effet maximal intervenant après 1 ou 2 semaines. Le visage doit avoir l’air détendu, sans produire une impression de masque. Les effets de l’injection persistent pendant environ 4 mois. Les effets du traitement se prolongent après l’application répétée et régulière de toxine botulique.


Votre médecin
Dr. med. Andreas Tschopp
Dr. med. Andreas Tschopp
Formulaire de contact
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Formulaire de contact
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Formulaire de contact