Liposuccion (aspiration de la graisse)

Principe de l’opération

Certains endroits du corps présentent des dépôts de graisse dont la cause est génétiquement déterminée et qui peuvent difficilement être éliminés par un régime ou un sport. Les endroits typiques se trouvent à l’extérieur (« culotte de cheval ») et à l’intérieur, au niveau des cuisses, du ventre et des flancs (« poignées d’amour »). La liposuccion permet de supprimer durablement les cellules graisseuses des couches de graisse profondes et de corriger ainsi les contours du corps et la silhouette ; le poids cependant ne diminue pas. Pour une liposuccion, il est nécessaire d’avoir une bonne élasticité de la peau.

L’intervention consiste à pratiquer des incisions de 3 mm de long près des zones à problème. Le tissu graisseux est rempli avec une solution composée d’un anesthésiant local et d’adrénaline (technique appelée technique de tumescence). Cela permet de pratiquer la liposuccion sans douleur et de diminuer la perte de sang ainsi que l’apparition d’ecchymoses postopératoires. L’aspiration des dépôts graisseux est réalisée à l’aide de fines canules (3-4 mm de diamètre). Grâce à un appareil de liposuccion à tête de canule oscillante (« Power-assisted Lipoplasty »), il est plus facile de traverser le tissu graisseux et de le modeler avec précision. Outre les parties évoquées, la liposuccion est également utilisée pour corriger les zones à problèmes suivantes : genoux, jambes, double menton, nuque, hypertrophie mammaire chez l’homme, partie supérieure des bras, etc.


Durée de l’opération

1 à 3 h (en fonction de l’étendue et de l’importance).


Anesthésie

Anesthésie locale avec sédation (somnolence), anesthésie régionale (rachidienne ou péridurale) ou anesthésie générale (suivant l’envergure de l’intervention et le souhait du patient).


Séjour en clinique

Le plus souvent clinique de jour (opération et salle de réveil, sortie le même jour) ; hospitalisation dans le cas de liposuccions de grande envergure.


Déroulement

En raison de l’utilisation d’un anesthésiant local à longue durée d’action dans la technique de la tumescence, la sensation de douleur ne réapparaît qu’au bout de 12 à 24 heures. Il s’agit de douleurs légères pouvant être comparées à des courbatures ou une brûlure et supportées facilement grâce à des antidouleurs courants. Le caleçon de contention doit être porté en permanence durant une semaine. Lors de la première visite de contrôle après une liposuccion, des tuméfactions et des ecchymoses sont encore présents, mais la correction du contour corporel est déjà visible. Les vêtements de contention doivent être portés jour et nuit durant 4 semaines ; en règle générale, les tuméfactions et les ecchymoses auront régressé d’ici là. Le résultat définitif n’est atteint qu’au bout de 6 à 12 mois après l’opération car jusque-là, la forme et les tissus peuvent encore se consolider par la cicatrisation dans les tissus graisseux.


Risques

La cellulite (peau d’orange) ne peut pas être corrigée. Asymétries, vagues et bosselures : dans 5 à 10 % des cas, des corrections post-intervention sont nécessaires. Hématomes, sérum (accumulation de liquide tissulaire qui doit être ponctionné), problèmes de cicatrices, troubles circulatoires dus à l’excès de liquide, infections.


Période de repos

Travail : 1 à 2 semaines (bureau). Activités exigeant un effort physique : 2 à 3 semaines. Résultat définitif au bout de 6 à 12 mois.


Résultat

Permanent. En cas d’éventuelle prise de poids par la suite, le volume se répartit de façon uniforme sur l’ensemble du corps et ne s’accumule pas, de façon localisée, dans les anciennes zones à problèmes.


avant / après


Votre médecin
Dr. med. Andreas Tschopp
Dr. med. Andreas Tschopp
Formulaire de contact
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Dr. med. Hyunju Kim Haemmig
Formulaire de contact
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Prof. Dr. Daniel F. Kalbermatten
Formulaire de contact

Autres offres

Correction des rides

L’origine des rides du visage s’explique par le processus de vieillissement naturel, par des facteurs extérieurs ainsi que par les habitudes de vie spécifiques.

Lifting des cuisses

Lifting des cuisses

Correction de l’oreille

Les oreilles décollées font partie des anomalies congénitales les plus fréquentes concernant les oreilles. Les personnes touchées ressentent souvent une grande souffrance psychique.

Correction de la paupière inférieure

Un premier examen permet de déterminer si les modifications gênantes au niveau de la paupière inférieure sont dues à des saillies graisseuses, à un relâchement de la peau et des muscles ou à une combinaison de ces facteurs.